Swiss Beatles Fan Club: Stella McCartney ambassadrice de «White Ribbon for Women»

23 novembre 2017

Stella McCartney ambassadrice de «White Ribbon for Women»

Stella McCartney ambassadrice de «White Ribbon for Women»

Depuis le lundi 20 novembre 2017, la fondation Kering a lancé sa campagne annuelle White Ribbon for Women, qui vise à sensibiliser la population aux différentes formes de violences faites aux femmes. Cette année, l’initiative cible plus particulièrement la jeune génération. La fondation a d’ailleurs créé le hashtag #ICouldHaveBeen, en français : « j’aurais pu être à sa place ». Le but ? Encourager le public à se mobiliser afin de briser le silence sur les violences envers les femmes. Créée et dirigée par la créatrice Stella McCartney et l’actrice Salma Hayek, cette campagne est organisée dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui aura lieu le 25 novembre 2017. Et cette année, ce sont les directeurs artistiques Stella McCartney, Joseph Altuzarra, Christopher Kane, Alessandro Michele (Gucci) et l’actrice Salma Hayek Pinault, qui en sont les ambassadeurs. En 2016, les sportifs Antoine Greizman et Kelly Slater avaient pris la pose pour encourager le public à se mobiliser.

La fondation Kering collaborera avec de jeunes leaders d’opinion - tels Panayotis Pascot en France, Leonardo Decarli en Italie ou encore Z.Tao en Chine – qui prendront part à la campagne aux côtés de plusieurs directeurs artistiques des Maisons du groupe. Dans une série de courtes vidéos, ils découvriront qui ils auraient pu être s’ils étaient nés fille, et pourront à leur tour encourager les jeunes générations à se joindre au mouvement #ICouldHaveBeen. En dépit d’avancées sur les questions de genre et d’égalité (pour 89 % de la génération Z, les filles et les garçons devraient avoir les mêmes droits), et de progrès en faveur des droits des femmes (l’Objectif N° 5 de développement durable des Nations Unies est dédié à l’égalité des sexes), les violences faites aux femmes restent un fléau bien présent (dans le monde, au cours des douze derniers mois, une fille âgée de 15 à 19 ans sur dix a été contrainte à avoir des rapports sexuels). L’objectif de la campagne 2017 est donc de s’adresser aux plus jeunes, et particulièrement aux générations Y et Z, afin de provoquer un changement culturel profond et durable à travers le monde. ||

Information