Swiss Beatles Fan Club: Christine Jeanney réinvente «Yoko Ono dans le texte»

7 mars 2018

Christine Jeanney réinvente «Yoko Ono dans le texte»

Christine Jeanney réinvente «Yoko Ono dans le texte»

« On s’imaginerait une maison à construire ; on s’imaginerait une maison à construire avec des murs ; on s’imaginerait une maison à construire avec des murs de lumière ; dans cette maison aux murs de lumière, chaque pièce serait remplie de tessons de porcelaine brisée, oh comme tout serait brisé ; ce serait à nous de réparer ; ce serait difficile, nous serions obstinés ; nous recollerions tout ce que nous pourrions retrouver. » Yoko Ono réinventée. Elle est à la fois le message et le medium de ce roman kaléidoscopique qui la prend pour objet. De ses créations d’art contemporain à sa musique en passant par son histoire intime avec John Lennon, la mythologie qui a pu en naître, mais aussi son enfance, ses zones d’ombres et sa postérité, c’est un portrait fractal qui se dessine. Un portrait zen composé d’une infinité de petits tessons de porcelaine brisée, dont chaque fragment contiendrait une clé possible de son œuvre. Une maison ouverte à chacun, un atelier de travail dont l’écriture, limpide, nous entraine dans une danse (et une transe) créatrice. En cela, c’est aussi une enquête minutieuse : les morceaux sont bien faits pour être recollés. Ou recomposés encore dans le travail d’invention plastique effectué par Christine Jeanney et qui accompagne la lecture de ce livre de 168 pages paru le 24 janvier 2018.

Comme d’habitude avec la maison d’éditions Publie.net, la version papier s’accompagne d’une version numérique offerte, sans DRM (protection technique des droits d’auteur et de reproduction) téléchargeable grâce à un QRcode en fin d’ouvrage. En consultant ci-dessous le lien « Boutique », on peut découvrir des extraits supplémentaires ou passer sa commande. Le lien « Information » permet d'accéder au « Making of de Yoko Ono dans le texte » dont Christine Jeanney évoque la genèse de son livre : « La dernière version de YODLT est la bonne, elle ne fait pas semblant. Ce n’est pas une biographie, même si le texte s’appuie sur l’enfance de Yoko Ono et les dates marquantes de sa vie. Ce n’est pas un récit réaliste, même si tout y vrai. Ce n’est pas une fiction, même si c’est un peu assemblé comme on rêve. Ce n’est pas poétique, même si j’ai fouillé la langue, travaillé en tension. Ce n’est pas un essai, même si j’y réfléchis continuellement. Lorsque l’on met Yoko Ono, une artiste inclassable, dans un texte, il en ressort un texte à son image, inclassable, en miroir d’elle ; c’est tout ce que je peux conclure. » ||

BoutiqueInformation