Swiss Beatles Fan Club: Ringo Starr anobli par la monarchie britannique

21 mars 2018

Ringo Starr anobli par la monarchie britannique

Ringo Starr anobli par la monarchie britannique

Cinquante-trois années après que les quatre Beatles ont été faits membres de l'ordre de l'Empire britannique (26 octobre 1965), et vingt-et-une années après son complice Paul McCartney, anobli par la reine Elizabeth II (11 mars 1997), le batteur des Fab Four est désormais « Sir ». Le musicien de 77 ans s'est fait adouber par le prince William mardi 20 mars 2018, au titre de Knight Bachelor (Chevalier) au cours d'une cérémonie au palais de Buckingham à Londres. Ringo Starr peut donc désormais se faire appeler « Sir Richard Starkey », de son vrai nom. Sir Paul McCartney, 75 ans, lors de leur dernière entrevue, la semaine passée à Los Angeles, lui avait donné en connaissance de cause un conseil pour ce moment si particulier : « Souris ». De cette rencontre le nouveau chevalier de la monarchie britannique a confié : « Nous avons ri en pensant d'où nous venions, et du fait que nous avons fini dans le palais et qu'on nous appelle maintenant Sir Paul et Sir Richard. »

« J'étais un petit peu fébrile aujourd'hui, tout seul », a confié à la BBC Ringo Starr à propos du côté étrangement solitaire de cet honneur, pour services rendus à la musique. Il pouvait toutefois compter sur la présence de Barbara Bach, sa femme depuis bientôt 37 ans. « Cela signifie beaucoup, en vérité. C'est une vraie reconnaissance de tout ce que nous avons accompli, j'étais vraiment enchanté de l'accepter », a également déclaré le natif de Liverpool, père de trois enfants issus de son premier mariage (avec la défunte Maureen Cox, décédée en 1994 des suites d'une leucémie), grand-père de huit petits-enfants et même arrière-grand-père depuis 2016.

Devant les journalistes, il a démenti en riant la rumeur qui voudraient que les Beatles, rendus nerveux par la perspective de rencontrer la reine Elizabeth II lors de leur décoration collective en 1965, se soient réfugiés dans des toilettes du palais de Buckingham pour fumer une cigarette et se détendre. « Qui a dit ça ? Je ne vais pas laisser cette rumeur avoir cours », s'est amusé le mythique batteur. Et c'est avec tout autant d'humour qu'il leur a parlé de sa médaille, promettant de la porter « au petit-déjeuner », et de l'utilisation de son rang de Sir : « Je ne sais pas encore. C'est nouveau et je ne sais pas comment on s'en sert correctement. Mais je compte sur vous pour l'utiliser », a-t-il commenté. Question utilisation d'une médaille royale, John Lennon avait renvoyé la sienne à la Reine quatre ans après l'avoir reçue, en guise de protestation suite au prises de position du gouvernement britannique concernant la guerre civile au Nigeria ainsi qu’au soutien des États-Unis dans la Guerre du Vietnam.||