Swiss Beatles Fan Club: Une statue de Paul McCartney à Santiago de Cuba

19 mars 2018

Une statue de Paul McCartney à Santiago de Cuba

Une statue de Paul McCartney à Santiago de Cuba

Une statue de Paul McCartney a été inaugurée le samedi 13 janvier 2018 près du Castillo del Morro à Santiago de Cuba - la seule forteresse coloniale à l'est de l'île - qui a été visitée par l'artiste anglais et sa famille il y a 18 ans. L'ancien Beatle est représenté assis en taille grandeur nature et recouvert de marmoline pour ressembler à du bronze patiné. La création a été réalisée par l'artiste cubain Mariano Frómeta Stivens, fils du célèbre sculpteur décédé Luis Mariano Santiago Frómeta. L'œuvre est à découvrir au restaurant El Morro, à la périphérie de l'attraction touristique populaire de Santiago, où l'auteur de Let It Be a déjeuné le 14 janvier 2000 avec deux de ses quatre enfants, apparemment attirés par la superbe vue des Caraïbes et le massif montagneux de la Sierra Maestra. Le site est classé depuis 1997 par l'UNESCO dans sa liste du patrimoine mondial. Le restaurateur a conservé les meubles et la vaisselle utilisés par la star britannique, ainsi qu'une serviette de table signée par lui : « Gracias ! Paul McCartney, muy bueno 14/1/00 » (Merci ! Paul McCartney, très bon). Une réplique en métal est vissée à la table.

Bien avant le « dégel » entre Cuba et le boycott de l'île par les États-Unis, Paul McCartney a atterri à l'aéroport international Antonio Maceo. À la grande surprise des passants, il a visité le Castillo del Morro, puis a déjeuné au El Morro, juste à côté de l'ouvrage du 15e siècle perché à 70 mètres au-dessus de l'eau. À cette occasion, McCartney et ses enfants ont mangé des tortillas, des légumes, bu le typique cocktail Piña Delicias et la bière locale Mayabe. La famille a également visité une fabrique de cigares, fait une balade dans la ville de Santiago, traversé le Parque Céspedes, la Calle Heredia et découvert la Casa de la Trova Pepe Sanchez, où le musicien britannique a apprécié la performance de la musique traditionnelle et a osé jouer les claves, un petit instrument à percussion en bois qui marque la caractéristique rythme du « clave cubana ». McCartney a aussi acheté des albums d'artistes cubains dont celui d'Eliades Ochoa, nominé plusieurs fois au Latin Grammy Award. Le chanteur, guitariste et compositeur, considéré comme l'un des plus importants « soneros cubains », et remarquable défenseur de la musique traditionnelle cubaine, a remporté le Latin Grammy Award 2012 grâce à l'album Un bolero Para Ti lors de l'événement annuel organisé par la Latin Recording Academy, dont le quartier général est à Miami en Floride. À la fin de cette escale touristique, la famille McCartney est revenue à l'aéroport. Avant de monter dans l'avion, la légende de Liverpool a promis de revenir un jour à Santiago de Cuba. Jusqu'à présent, il est le seul des « quatre garçons dans le vent » qui a foulé le sol de la République de Cuba.

À une époque sous le régime de Fidel Castro, une personne pouvait être jetée en prison pour avoir écouté ou joué de la musique des Beatles et de tous les autres groupes de rock « décadents ». Tout homme qui osait se laisser pousser ses cheveux à la manière des Fab Four, était envoyé dans un camp de travail, avec des homosexuels et d'autres « déviants ». L'ex-président révolutionnaire disparu en 2016 a changé d'avis 20 ans après la mort de John Lennon (onze mois après la visite de Paul McCartney), lorsqu'il a dévoilé le 8 décembre 2000 une statue en bronze du fondateur des Beatles assassiné à New York. L'œuvre du sculpteur cubain José Villa Soberón est située à El Vedado (La Havane), à l'emplacement - anciennement nommé Menocal Park (en mémoire de l'ancien président Mario Menocal) - rebaptisé Lennon Park. ||

Information