Une pierre de Yoko Ono volée au Musée Gardiner de Toronto

9 avril 2018

Une pierre de Yoko Ono volée au Musée Gardiner de Toronto

Une pierre de Yoko Ono volée au Musée Gardiner de Toronto

La police de Toronto est à la recherche d’une femme qui aurait volé le 12 mars dernier une pierre faisant partie d’une exposition dans le Musée Gardiner, et dont la valeur est estimée à 22.375 dollars canadiens (17.500 dollars américains) par une compagnie d'assurances. La pierre accompagne une exposition interactive mise sur pied par Yoko Ono, la veuve de l’ex-Beatle John Lennon, rapporte la chaîne Global News. Yoko Ono : The Riverbed contient des pierres ramassées par Ono qui ont été usées par l'eau et le temps, l'artiste écrivant de petits messages sur chaque pierre. L'objet dérobé porte l’inscription « love yourself » (aime-toi toi-même). Le galet faisait partie d’une pile de pierres semblables. La femme suspectée a été vue sur des caméras de surveillance, des images ont été diffusées par la police de Toronto qui souhaite l'interroger. Elle est décrite comme étant âgée de 55 à 60 ans et ayant une taille d'environ 1 m 62. Toute personne l’ayant aperçue ou ayant des informations à son sujet peut contacter les policiers au 416-808-5200 ou de manière anonyme au 416-222-8477. Selon le site internet du musée, les visiteurs sont invités à tenir une pierre de leur choix dans leurs mains, puis l’empiler avec d’autres. Cette exposition en trois parties est à découvrir jusqu'au 3 juin 2018. ||

Information