Swiss Beatles Fan Club: «Fab 4 Mania» : le journal intime de Carol Tyler dédié aux Beatles

26 juin 2018

«Fab 4 Mania» : le journal intime de Carol Tyler dédié aux Beatles

«Fab 4 Mania» : le journal intime de Carol Tyler dédié aux Beatles

La dessinatrice Carol Tyler reprend son journal intime de jeunesse pour écrire un livre sur les Beatles. Cinquante plus tard, la Beatlemania n'a pas quitté l'esprit de l'auteure et dessinatrice américaine. Preuve en est dans son nouveau livre Fab 4 Mania, qui sort ce mois via les Éditions Fantagraphics Books. Il se présente comme un vrai journal intime, voyageant à travers l’époque où les Beatles venaient d'arriver en Amérique, et complété par les dessins et annotations de Carol Tyler qui les avait vus en concert en 1965. Le livre reprend également une introduction d'Hunter Davies, qui a écrit le livre The Beatles : The Authorised Biography en 1968. Comme beaucoup de fans de cette génération, Tyler, qui dessine depuis de nombreuses années, a été épatée la première fois qu'elle les a vus au Ed Sullivan Show. « Ce moment où je les ai vus à la télévision ! J'ai grandi dans l'Illinois. Il n'y avait rien à faire dans mon village. On a ensuite déménagé à Chicago. La seule connexion avec le monde extérieur était la radio, la TV et le téléphone. C'était le commun de chaque américain à l'époque. Et voir les Beatles dans cette émission... ! » Et de préciser : « Je vais vous le dire... j'ai été scotchée immédiatement. C'était immédiat et permanent. Cela m'a marqué jusqu'à aujourd'hui. Quand j'entends les premiers accords... je ressens encore ces frissons. Mon dieu ! C'est difficile de décrire ça à ma fille. Elle n'a jamais eu ça. Et je lui dis : " Tu n'as pas idée de ce que tu as manqué ! " Je ne sais même pas comment appeler ceci. Ce phénomène qu'ont créé les Beatles. Ils ont complètement retourné le monde entier. Ils l'ont fait. »

Tyler écoutait énormément la radio. Et comme pour beaucoup d'adolescents à l'époque, ses parents n'étaient pas fans des Beatles. « Ils préféraient écouter Sinatra et d'autres choses que ma mère qualifiait de " belle musique " ». C'est grâce aux sœurs de l'école paroissiale dans laquelle elle allait que l'idée d'un journal intime lui est venue. Elles insistaient pour que les élèves aient un jardin secret dans lequel ils pouvaient écrire leurs pensées et sentiments. C'est donc vers 13 ans, après l'assassinat de Kennedy qui avait alors fortement marqué les esprits, qu'elle a commencé son journal intime. « Les Beatles sont arrivés et nous ont donné de l'énergie et un nouveau sens du merveilleux ». Lorsqu'ils sont venus en août 65 dans sa région, elle se devait d'aller les voir. Et elle a commencé à écrire ses sentiments dans son journal juste avant le concert « Oh mon dieu, je vais aller les voir dans deux semaines ! » et d'autres pensées de ce genre... Le jour du concert, elle est rentrée chez elle et a décrit tout ce qui s'était passé : « J'avais un souvenir très net des événements. Je savais qui était dans la foule, les chansons qu'ils avaient chantés, qui était sur scène, etc. Et j'ai appelé ce moment " 37 minutes de folie ", car ils ont joué 37 minutes. Après cela, j'ai été au lycée, puis le temps a passé... et le livre s'est retrouvé dans une boîte. J'ai continué à être fan des Beatles pendant toute ma vie, mais je n'ai jamais atteint à nouveau la passion que j'avais à cette époque. » Elle a retrouvé ce livre des années plus tard et a ouvert un blog dans lequel elle décrit ce qui s'était passé 50 ans plus tôt. Une amie lui a ensuite conseillé d'en faire un livre, ce qu'elle a maintenant fait avec son Fab 4 Mania. « J'ai tout écrit à la main, puis je l'ai scanné à l'ordinateur » explique-t-elle a propos de la mise en page. Tyler explique avoir eu de nombreuses expériences géniales dans sa vie, elle a même rencontré le Dalai Lama, mais voir les Beatles en concert à cette époque était pour elle l'expérience la plus géniale. ||

Boutique