Swiss Beatles Fan Club: John Lennon serait le créateur de «In My Life» selon une étude

31 juillet 2018

John Lennon serait le créateur de «In My Life» selon une étude

John Lennon serait le créateur de «In My Life» selon une étude

« In My Life », où John Lennon, devenu à 25 ans une star planétaire, médite sur son passé, est une des très rares chansons où le niveau de collaboration entre lui et Paul McCartney a été contesté après la séparation des Beatles. Ce dernier a en effet affirmé avoir écrit toute la mélodie, ce que n'a jamais confirmé son partenaire. Paul aura en tout état de cause aidé John d'une façon ou d'une autre pour ce titre, et déclare finalement : « Je trouve quand même super qu'au milieu de tout ce qu'on a écrit ensemble, nous n'apparaissions en désaccord que sur deux titres » (L'autre chanson étant « Eleanor Rigby »). Deux analystes américains ont donc mené une étude sur la paternité du titre « In My life ». Et leurs conclusions attribuent la création du titre à John Lennon, et non pas à Paul McCartney. Le morceau en question fait partie de l’album de 1965, Rubber Soul, et était initialement crédité John Lennon. C’est ensuite que la paternité du titre a été débattue, Paul McCartney ayant déclaré à Paul Gambaccini, une décennie plus tard : « John a écrit les paroles et j’ai composé la musique, c’était un bon morceau. » Avant son décès en 1980, Lennon avait expliqué que son acolyte n’avait en réalité écrit que quelques harmonies et le pont central de « In my Life ».

Ce débat a donc conduit à une nouvelle étude menée par un spécialiste en statistiques d’Harvard, Mark Glickman, et un professeur de mathématiques de l’Université de Dalhousie, Jason Brown. Les deux scientifiques ont utilisé la « règle de Bayes » pour analyser la discographie du groupe de Liverpool de tous leurs morceaux écrits entre 1962 et 1966, puis ont extrait 149 critères - dont les notes, les transitions d'accords, les fréquences de paires de notes consécutives etc. -, afin de calculer des probabilités... et démontrer que certaines chansons que l'on croyait écrites par l'un des quatre garçons dans le vent, l'était en réalité par un autre. Glickman explique ainsi : « Prenez par exemple la chanson de Lennon, " Help! ". Le ton ne change pas beaucoup. La même note se répète et ne change qu'en petits incréments. Alors qu'avec Paul McCartney, si vous prenez une chanson comme " Michelle ", pour ce qui est du ton, ça se déplace beaucoup." Selon leurs calculs, la probabilité que McCartney ait écrit " In My Life " est de seulement 0,018 % d'après Glickman, qui affirme : « Ce qui signifie que c'est fort probablement une chanson de Lennon. » Cette technique mathématique serait également très utile pour retrouver les auteurs d'autres œuvres musicales et régler parfois les conflits des droits d'auteur, aidant ainsi à limiter le plagiat musical. Un porte-parole de McCartney a déclaré qu'il ne répondrait pas aux résultats de l'enquête. ||