Édition anniversaire pour les 30 ans de «Traveling Wilburys Vol. 1»

17 octobre 2018

Édition anniversaire pour les 30 ans de «Traveling Wilburys Vol. 1»

Édition anniversaire pour les 30 ans de «Traveling Wilburys Vol. 1»

Le 18 octobre 1988 sortait Traveling Wilburys Vol. 1, premier album du supergroupe du même nom, qui réunissait George Harrison, Tom Petty, Bob Dylan, Jeff Lynne et Roy Orbison. Non crédité dans la formation officielle, mais surnommé le « sixième Wilbury », Jim Keltner était le batteur des sessions d'enregistrement et des clips vidéo. Trente ans et quelques jours plus tard, pour fêter cet anniversaire, ressort le 9 novembre prochain l'opus à succès sous forme de picture-disc (vinyle), disponible en précommande. En 1988, George Harrison demande à Bob Dylan d'utiliser son studio à Malibu pour enregistrer une chanson, Handle with Care, qui doit apparaître en face B de This Is Love, tirée de son album solo Cloud Nine. Il amène Roy Orbison et Jeff Lynne, avec qui il déjeunait ce jour-là. Dylan et Tom Petty, présents eux aussi, se joignent à la séance, qui tourne à la fête. Ainsi voient le jour les Traveling Wilburys. À l'origine, Tom Petty n'était pas censé faire partie du groupe, mais George Harrison ayant oublié sa guitare chez lui, l'invita à se joindre à eux en allant récupérer celle-ci. Handle with Care est détournée de sa destination originelle (pour laquelle les producteurs la jugent d'ailleurs trop précieuse pour une face B) et devient le premier morceau d'un album écrit par les cinq complices (principalement Dylan et Harrison) et enregistré en neuf jours dans le studio de Dave Stewart (Eurythmics) à Los Angeles. Quelques pistes furent doublées et mixées chez George Harrison dans son manoir de Friar Park en Angleterre.

Traveling Wilburys Vol. 1 est publié sur le label Wilbury Records. Chacun des partenaires apparaît sous un pseudonyme, tous étant censés être demi-frères de la famille Wilbury. La vidéo correspondante arrive également sur MTV sans la moindre mention de leurs identités réelles et avec un suspense visuel habilement ménagé, ce qui crée aussitôt des interrogations. S'agirait-il de sosies ? Les voix sont pourtant bien celles des cinq artistes, et le doute est vite levé. L'effacement voulu des égos pour servir la musique elle-même crée un engouement inattendu et cette réalisation pensée au départ comme une simple fête collective deviendra un gros succès commercial vivement salué par la critique. L'album a même été référencé par le magazine Rolling Stone dans le Top 100 des meilleurs albums de tous les temps. Il se classa à la 3e place du Billboard 200 aux États-Unis où il se vendra à plus de deux millions d'exemplaires en six mois et à la 16e place des charts britanniques. Avec plus de 50 semaines dans les hit-parades américains, Traveling Wilburys Vol. 1 a ensuite été certifié triple platine par la Recording Industry Association of America. En 1990, pour la 32e cérémonie des Grammy Awards, le disque sera nommé dans la catégorie « album de l'année » et dans celle de la « meilleure performance rock par un groupe ou un duo avec chant », catégorie dans laquelle l'album remporta le Grammy. Le groupe sera aussi nommé la même année pour les American Music Awards dans la catégorie « Favorite Pop/Rock New Artist ». Malgré la mort de Roy Orbison en décembre 1988, les quatre autres poursuivent leur collaboration et le deuxième album du groupe, Traveling Wilburys Vol. 3, paraît le 29 octobre 1990. L'appellation vient de George Harrison qui aimait l’idée des gens qui cherchent en vain le volume 2. Son succès est cependant moindre que celui du premier album. La dynamique du groupe avait cependant beaucoup changé depuis le décès d'Orbison, un pionnier du rock 'n' roll surnommé « The Big O ». ||

Boutique

Traveling Wilburys, « Handle with Care », premier single sorti le 17 octobre 1988.