Premier contrat entre Brian Epstein et les Beatles vendu 306 000 euros

15 juillet 2019

Premier contrat entre Brian Epstein et les Beatles vendu 306 000 euros

Premier contrat entre Brian Epstein et les Beatles vendu 306 000 euros

Le premier contrat des Beatles avec leur manager Brian Epstein a été vendu le 9 juillet pour la somme de 275 000 livres sterling (306 000 euros). Le lot mis aux enchères est destiné à la récolte de fonds pour la Fondation de bienfaisance Ernest Hecht et l'identité de l'enchérisseur gagnant n'a pas été révélée. Paul McCartney, John Lennon, George Harrison et le batteur original Pete Best ont signé le document le 24 janvier 1962, avant de devenir célèbres. Cela donnait à Epstein la responsabilité de trouver le travail du groupe, de gérer son emploi du temps et de faire de la publicité. Le contrat stipule que les honoraires d'Epstein seraient de 10 %, et atteindraient 15 % si leurs revenus devaient dépasser 120 livres sterling par semaine. Paul McCartney avait négocié les frais d’Epstein en baisse de 20 %. Le document était le premier de deux contrats établis entre Epstein et les Beatles. Si ce contrat est aussi important, c'est parce que, selon les experts, il marque un tournant important dans l'ascension d'un des groupes majeurs de la musique du 20e siècle. « Epstein a été époustouflé par la passion, l'énergie, le charisme et la sexualité du groupe sur scène. Les Beatles avaient une énergie incroyable mais il leur a apporté le professionnalisme. Il leur a demandé d'arrêter de manger sur scène, il a fait en sorte qu'ils jouent leurs morceaux correctement et de manière cohérente, et c'est lui qui leur a dit de s'incliner devant le public à la fin des concerts », a indiqué Gabriel Heaton, le spécialiste de la maison Sotheby's.

Le second contrat est le seul accord écrit entre les quatre membres historiques des Beatles, John Lennon, George Harrison, Paul McCartney et Ringo Starr, et leur manager Brian Epstein, décédé d'une overdose de barbituriques en 1967, souvent qualifié de « cinquième Beatle ». Le document administratif a été vendu le 29 septembre 2015 par Sotheby's pour 365 000 livres sterling (492 000 euros). Le contrat a été signé le 1er octobre 1962, quatre jours seulement avant la sortie de leur premier single Love Me Do. Après le replacement de Pete Best par Ringo Starr, les deux parties ont dû sortir de nouveau leur stylo. On retrouve sur le document la signature des musiciens et celle des pères de Paul McCartney et George Harrison puisque ceux-ci était âgés de moins de 21 ans. À la lecture des clauses, on apprend qu'Epstein était automatiquement reconduit comme manager pendant cinq ans et qu'il recevait des commissions confortables : 10 % pour des recettes inférieures à 400 livres sterling la semaine, 20 % entre 400 et 800 livres sterling et 25 % pour tout ce qui dépassait ces montants. Les Beatles, aussi talentueux soient-ils, ont toujours reconnu qu'ils n'auraient certainement pas été ce qu'ils furent sans Epstein. Son décès a marqué le début du processus de séparation du groupe, même si ce fait n'a pas été visible immédiatement. Ayant découvert le groupe encore inconnu au-delà de Liverpool lors d'un de ses concerts au Cavern Club en novembre 1961, Epstein va être décisif à plusieurs niveaux, sur la route de la popularité planétaire à laquelle les Beatles accèdent à partir de 1963 : en gommant leur image de rockers sauvages pour leur faire porter des complets-vestons, tout d'abord, en courant les maisons de disques londoniennes jusqu'à provoquer une audition par George Martin chez EMI le 6 juin 1962, débouchant sur un contrat d'enregistrement sur le label Parlophone, la suite appartenant à l'histoire de la musique populaire du 20e siècle. ||